LA GAUCHE BATTUE AU SENAT

Publié le par lucboutet

Un camouflet pour AYRAULT

AYRAULT-Jean-Marc.jpg

(source : GOOGLE Images)

Le Sénat a retoqué par surprise jeudi matin le durcissement des droits de succession voulu par le gouvernement et prévu dans le budget rectificatif 2012, la gauche se retrouvant minoritaire au moment du vote.

 

Une grosse baffe à tous les journalistes qui répétaient à qui voulait l’entendre que le PS avait la majorité partout.

J’avais publié un billet pour souligner que la majorité PS au Sénat était plutôt étriquée, que sa composition n’était pas hétérogène. 

Mais hier ce n’est pas la composition de la majorité qui a joué un mauvais tour au Premier Ministre. Il s’agit plutôt de la légèreté et de la prétention (ce n’est pas antinomique) habituelles des Socialistes. Pour l’adoption de leur première loi importante depuis leur arrivée au pouvoir, le Groupe Socialiste a demandé un vote Public. Mais les Sénateurs de la majorité n’étaient pas, assez nombreux présents dans l’hémicycle. Alors le projet de Loi du Gouvernement sur les successions a été repoussé par 170 voix contre 165.L'UMP jubilait !

L’Assemblée ayant le dernier mot sur le Sénat, la Loi sera quand même votés, mais après une seconde lecture.

Les socialistes prévoyaient d’abaisser, de 159.000 € à 100.000 € par enfant, l’abattement sur les droits de succession.

A ce niveau, cette mesure frappait les revenus moyens. Il est assez difficilement acceptable que pour un bien immobilier, acquis par le travail de toute une vie et pour lequel on a payé divers impôts, que l’on souhaite transmettre à ses enfants, ces derniers doivent payer des impôts ! François HOLLANDE avait pourtant construit sa campagne sur la Justice. Pourtant ceux qui payeront cet impôt, ne sont pas des nantis.

François HOLLANDE ayant déclaré 1, 17 Millions d’€ de patrimoine, Thomas, ses sœurs et son frère, ne sont pas encore réduit à la mendicité.

Mais grâce à la vigilance et au professionnalisme des Sénateurs UMP, des braves gens auront un petit répit, pour échapper au matraquage fiscal socialiste.

SENAT.jpg

(source : GOOGLE Images)

 

Publié dans POLITIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article