LES FOURBERIES DU PRESIDENT-MOU

Publié le par Luc BOUTET

Mes Chers Amis,


Aujourd’hui, lefigaro.fr, publie la « Chronique d'Yves de Kerdrel », qui est remarquable (et que j’ai remarqué)

 

Pour votre bon plaisir, je vous adresse, le début de cette « Lettre au Président qui n’aime pas les riches », et le lien qui vous permettra de vous délecter avec la suite (sauf si vous êtes socialistes, bien entendu)

 

Ne suis-je pas chou ?

 

Belle journée, très cher amis.

 

Luc BOUTET

 

 

http://www.lefigaro.fr/mon-figaro/2012/08/27/10001-20120827ARTFIG00492--ce-president-qui-n-aime-ni-les-riches-ni-les-entreprises.php

_____________________________________

 

La chronique d'Yves de Kerdrel

 

Monsieur le Président,

 

C'était donc vrai! Lorsque vous déclariez «ne pas aimer les riches», beaucoup avaient pensé davantage à une boutade qu'à un acte de foi. De la même manière, lorsqu'au Bourget, vous avez dénoncé «l'empire de l'argent», nombreux sont ceux qui n'ont vu là que la harangue d'un candidat décidé à renouer avec les classes les plus populaires.

 

À ce moment-là personne ne pouvait vous juger sur pièces. C'était l'heure de la campagne électorale, des promesses et des discours. Aujourd'hui, c'est différent. Cela fait plus de cent jours que vous êtes installé à l'Élysée, que votre gouvernement agit et défait ce que l'ancienne majorité avait construit. Et vous voilà au pied du mur budgétaire pour 2013, tel le maçon, prêt à prendre des mesures radicales à l'égard des plus aisés, mais aussi des entreprises, qui sont pourtant le sel de la croissance.

 (à suivre)

 

Publié dans POLITIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Henri SENE 28/08/2012 14:36


Désolé, réservé aux abonnés, je ne suis abonné à aucun média, ils sont tous trop chers !!!

Luc BOUTET 28/08/2012 17:10



Oui, effectivement, j'ai déjà eu un lecteur qui m'a fait part de cette restriction. Je suis désolé.


Merci quand même, de vous être connecté au Blog. Bonne fin de journée.


Cordialement