HOLLANDE A-T-IL PEUR DE L'ARMEE ?

Publié le par Luc BOUTET

Un fait, datant de la mi-décembre, est passé quasiment inaperçu. Il est peut-être révélateur d'un profond malaise dans l'entourage immédiat de François Hollande.Dans marianne.net, Jean-Dominique Merchet, publie un article aux termes duquel il révèle une bien curieuse affaire : lors d'une visite de François Hollande à Olivet(Loiret) au 12ème régiment de cuirassiers la troupe a été désarmée par l'autorité militaire.

Journaliste-Mariane.JPG

 

En effet : "les Famas, 7.62 12.7  seront montés sans percuteur, les PA seront montés sans platine" ordonnait une note interne des autorités militaires. L'usage veut que les soldats présentent au Président de la République, des armes dépourvues de munitions.

Mais là, fait exceptionnel, la démilitarisation des armes a été imposée par le chef de corps du régiment, pourtant habitué aux consignes de l'Elysée, en matière de parade militaire, puisqu'il a exercé à la Présidence de la République la fonction d'aide camp.

Le Caporal-Chef des armées au Mali, s'il doit légitimement penser aux attentats terroristes a-t-il la trouille qu'un militaire Français, ayant probablement voté Sarkozy, fasse feu sur lui ?

On se souvient de de Gaulle, impassible sous les balles OAS de Bastien Tierry, au Petit-Clamart.

Mais on a également en mémoire, la défiance de Mitterrand, au début de son premier septénat, envers les militaires, cultivant la phobie  de l'attentat séditieux.

 

Le chef de l'Etat s'inscrit dans le tradition socialiste.

 

(lire l'article de Jean-Dominique Merchet, dans Marianne : http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Les-militaires-ont-ete-desarmes-durant-la-visite-de-Francois-Hollande-a-Olivet-actualise-2_a909.html )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      

Publié dans POLITIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article