baguette de pain et beret basque

Publié le par Luc BOUTET

Les Français vus de l’extérieur :

 

REVEL-Claire.jpg

 

  (source : atlantico.fr)

 

 

Les anciens de la promotion Voltaire de l’E.N.A. sont décidément incontournables.

 

Claude REVEL, est l'un des plus grands spécialistes français de l'influence. Professeur à Skema Business School, (fusion du CERAM de Sophia Antipolis et de l'Esc Lille), conseil de groupes internationaux, elle est l'auteur du livre "La France, un pays sous influences?" aux éditions Vuibert.

 

 

Depuis septembre 2011, elle dirige le Centre Global Intelligence & Influence de SKEMA GIISK, (Mastère spécialisé, formations, conseil, partenariats avec les entreprises et think tank).

 

Elle est Conseillère du commerce extérieur de la France, CCE, et dirige dans ce cadre la Commission "Droit et influence internationale de la France". Elle est administrateur de la Revue Défense Nationale et membre de divers instituts et associations publics ou privés français et étrangers, notamment : Fondation pour le Droit continental, BIAC(Business Industry Advisory Committee auprès de l'OCDE), ENA Entreprises, Grandes Écoles au féminin (via ENA Femmes), l'Institut Français des Administrateurs, etc. Elle donne des conférences, écrit de nombreux articles et écrit ou participe à des ouvrages sur les stratégies d'influence, les nouvelles règles de la mondialisation, les États-Unis, la Chine.

 

 

Elle vient de publier un article sur le site atlantico.fr, sur la façon dont les Français sont perçus dans le monde.

 

Si la France conserve une image positive en termes de niveau de compétences, Claude Revel montre que ses habitants sont toujours perçus comme d'irréductibles râleurs, incapables de s’adapter à des codes différents. 

 

En marge de l’article de Claude REVEL, le site, pose quatre questions subsidiaires :

 

 

  • Le Président méfiant est-il vraiment le mieux à même de tirer la France de l'ornière de la défiance ?

 

 

  • L'Europe décline-t-elle, à cause de la culpabilité permanente de ses élites, biberonnées aux valeurs de mai 68 ?

 

 

 

  • Valeurs : quelles sont les lignes rouges que la droite et la gauche ne doivent par franchir pour rester dans le jeu démocratique et républicain ?

 

 

 

  • La France, restera-t-elle le seul pays au monde à avoir encore la haine de l'argent ?

 

 

L’article de cette énarque dresse un constat amer de l’action des gouvernements successifs Français, depuis 1980, qui ont négligé toute action pour valoriser l’image de la France.

 

Pendant que les USA négociaient le virage de la mondialisation, notre vieil hexagone s’engluait dans des problèmes Franco-Français.

 

L’auteur termine son article par ces propos :

 

"Aucun gouvernement ne prend réellement la peine d’expliquer la spécificité française aux étrangers, même européens. Il n’est dès lors pas étonnant qu’elle ne soit pas comprise !"

 

A lire sur votre notebook, sur la plage pour ne pas mourir idiot.

 

http://www.atlantico.fr/decryptage/innovants-arrogants-raleurs-vraie-image-francais-vus-etranger-clause-revel-452182.html

Publié dans SOCIETE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article